Jean Lerouxel n’est plus

Jean Lerouxel nous a quitté, le 14 décembre 2016.

Jean s’est éteint à l’âge de 94 ans, à l’hôpital d’Avranches, rue de la Liberté.

Jean, permets moi de t’appeler une dernière fois Jean, tu étais né à Avranches le 25 février 1922, et j’ose affirmer devant cette assemblée que tu étais l’une des plus attachantes figures d’Avranches.

Homme travailleur, très estimé, tu avais repris après le seconde guerre mondiale, l’entreprise familiale de vins et spiritueux installée rue de Mortain, où se situe toujours la maison de ta famille ; la maison Lerouxel à laquelle beaucoup d’Avranchinais sont attachés tant elle fait partie du patrimoine de la Ville.


Élu conseiller municipal de 1947 à 1995, tu étais une mémoire vivante d’Avranches dont tu avais épié de manière minutieuse toute la vie, dans ses moindres activités.

Adjoint aux affaires sociales, en charge de la crèche, de l’assistance aux personnes âgées, du CCAS et de la cité d’automne, tu avais été distingué à plusieurs reprises pour tes bons et loyaux services municipaux : médaille d’argent de la commune en 1979, de vermeil en 1988 et d’or en 1992.

Mais, par dessus tout, cher Jean, tu étais aussi le garant du souvenir de ton père, Désiré Lerouxel, résistant avranchinais décédé dans le bombardement de la prison de Saint-Lô, le 6 juin 1944, après son arrestation par la Gestapo en avril 1944.

Fidèle à cette figure paternelle de la résistance, tu avais à cœur de participer aux cérémonies patriotiques que tu honorais toujours de ta présence ; et, ces dernières années, malgré ton grand âge, tu demeurais fidèle comme en 2014 lors du 70ème anniversaire de la Libération d’Avranches, dont tu étais l’un des témoins, et au cours duquel tu avais retrouvé ton amie Helen Patton.

Afin de perpétuer cette mémoire familiale, en 2012, tu avais légué au musée d’art et d’histoire de ta ville de nombreux documents et objets liés à la figure héroïque de ton père.

À l’annonce de ta disparition, beaucoup de témoignages d’amitiés sont parvenus jusqu’à moi ; de nombreux anciens collègues conseillers municipaux qui unanimement disent en ce jour tout le plaisir qu’ils ont eu à œuvrer avec toi pendant toutes ces années pour le bien de la Ville, à commencer par René André, le dernier maire avec lequel tu auras travaillé et qui, retenu en Allemagne, ne peut être présent parmi nous en ce moment.

Loyauté et dévouement, voilà les mots qui reviennent le plus souvent lorsque l’on parle de toi.

Des commerçants, des fils et filles de commerçants, des voisins ont eux aussi manifesté leur sympathie ; mais aussi plusieurs jeunes, d’anciens lycéens que tu recevais toujours avec gentillesse pour évoquer ce passé de la résistance, notre histoire locale, et la mémoire de ton père que tu savais si bien défendre et faire revivre avec simplicité et humilité.

À présent que tu n’es plus, je voudrais te dire que nous saurons conserver la mémoire de ta famille qui a tant donné à Avranches.

Paix à ton âme

capture-decran-2016-12-15-a-18-12-12

Jean Lerouxel et Helen Patton, petite fille du général Patton, le 31 juillet 2014, lors du 70ème anniversaire de la libération d’Avranches.

2 réflexions sur “Jean Lerouxel n’est plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s